EDITO

  • VERS UN DEUXIEME TOUR A TOUT PRIX ?

    TENDANCES CENI : Les tendances de la CENI à 16:01. Bureaux de vote 15088/24852 (60.71%). Taux de participation 54.01%. Andry Rajoelina 38.98%, Marc Ravalomanana 37.17%, Hery Rajaonarimampianina 7.48%, André Mailhol 1,32% et Joseph Martin Randriamampionona 1,16%.

    Lire la suite...

Imerintsiatosika, Manjakandriana, Antanifotsy et Manandriana sont les localités qui ont reçu la visite du candidat n°13, en ce début de semaine. Comme à chacun de ses déplacements, Andry Rajoeline a suscité l’enthousiasme des citoyens et une foule immense a répondu présent à chaque meeting. A Imerintsiatosika, le stade Fanantenana était plein comme un œuf. D’emblée, le maire de la localité a assuré que le vote de la population sera pour le numéro 13.

D’après le compte rendu d’un représentant du MAPAR à Imerintsiatosika, la culture de tomates constitue la principale activité vivrière des habitants. Il a ainsi demandé la mise en place d’une usine de transformation de tomates pour l’ensemble du district d’Arivonimamo au lieu d’exporter la production.

Dans son discours, Andry Rajoelina a réitéré ses projets dont la mise en place d’une centrale solaire, l’application d’un plan d’urgence social, la formation destinée aux éleveurs. En termes d’insécurité qui fait actuellement souffrir la population locale, le président de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar a annoncé la création d’une force d’intervention spéciale équipée de matériels de haut niveau pour lutter contre ce fléau. Il a également annoncé l’arrêt de l’exportation de zébus ainsi que l’insertion de puce dans chaque animal. « Les zébus malagasy doivent profiter aux malagasy », a déclaré le candidat au dossard n°13. Il a aussi annoncé la mise en place d’une prison spéciale destinée à incarcérer les voleurs de zébus et leurs complices qui ne seront pas épargnés. Face aux critiques des détracteurs, Andry Rajoelina s’est contenté de dire que « nous devons avancer malgré les critiques ». Sur cette lancée, il a averti les électeurs face aux éventuelles tentatives de détournement de voix.

Projet énergétique

La descente de l’équipe du candidat orange à Majakandriana fut également couronnée de succès. Un représentant des maires a rappelé que des changements, dont les travaux de réhabilitation des routes et la mise en place d’un panneau pour le terrain de basket, ont déjà été opérés après la première visite d’Andry Rajoelina sur les lieux. Ce 2ème meeting fut donc l’occasion pour le leader de l’IEM de prouver qu’il est un homme de parole. Il a aussi réitéré tous les projets qui seront concrétisés dans les quatre coins de la Grande île. Dans le district d’Antanifotsy, les maires sont venus en masse pour venir à la rencontre du candidat n°13. Ceux issus du district d’Ambatolampy ont même fait le déplacement. Dans son discours, Andry Rajoelina a rassuré les habitants que leur district ne sera pas en reste en matière de projets dont celui portant sur l’énergie solaire pour résoudre le problème d’électricité. Le périple du candidat pour cette journée s’est terminé à Manandriana, dans la Région Amoron’i Mania. Le meeting s’est tenu au stade Ambony Avaratra Ambovombe qui n’a pu contenir le nombre de partisans venus en masse. Outre l’annonce de ses projets une fois que la magistrature suprême lui sera acquise, Andry Rajoelina donne rendez – vous à la population de Manandriana le 07 novembre prochain, date du scrutin.